LE PIEGEAGE DES ESSAIMS

Le pourquoi ?

La perte des essaims est due au manque de surveillance et le désintérêt. Cependant, cette perte devient considérable avec le temps et il est important de récupérer les essaims perdus à fin de préserver un rucher lucratif et éviter les pertes économique.

Le Comment ?

Il existe une méthode pratiquée depuis longtemps permettant de récupérer ces abeilles perdus. C’est la méthode de piégeage qui consiste à placer des ruchettes pièges qui attirent les abeilles, ensuite récupérer ces essaims et les placer dans le rucher.

Cette méthode est assez simple et pratique. Elle se résume à :

1) Prendre une ruchettes Dadant de 5 ou 6 cadres usagées et brûler légèrement les parois intérieures pour éviter les maladies, ou prendre une nouvelle ruchette et veiller à camoufler l’odeur du bois. Les ruchettes Dadant sont pratique et efficace pour capturer les essaims. 

2) Odorer les parois internes avec une boule de propolis, de l’eau miellée, de l’eau de cire ou des odorants artificiels à fin de faire disparaître l’odeur du bois et attirer le maximum d’abeilles.

3) Placer un cadre déjà utilisé qui contient le miel et bien odoré pour attirer les abeilles à l’extrémité de la ruchette.

4) Placer les nouveaux cadres cirés dans la ruchette.

5) Placer le couvercle de la ruchette.

6) Placer la ruchette en hauteur entre (1 et 2m) par exemple sur un arbre et bien fixer la ruchette.

818779631_small

7) Visiter les pièges tous les 2 à 3 jours pour s’assurer de la stabilité du piège et observer la présence d’abeilles repéreuses en évitant de déplacer le piège.

8) Dès que l’on aura constaté la prise d’un essaim, il faudra enlever le piège au plus tôt.

Le Quand ?

La pose des pièges doit se faire une quinzaine de jours avant la période de l’essaimage qui varie en fonction de l’avancement de la végétation au printemps. L’essaimage débute mi-avril dans le sud-est, début mai dans le sud-ouest, mi-mai dans le centre, le nord, l’est, etc.. Plus tard encore dans les régions d’altitude.

Conseils et astuces

1) Pour faire un piégeage réussit, il faut utiliser le matériel qui a déjà contenu des abeilles.

2) Les plantes ayant une odeur proche de citron attirent les abeilles, il faut donc entourer les pièges par ce genre de plantes froissées à fin de diffuser leurs essence et attirer le plus grand nombre d’abeilles.

Exemple de plantes: Verveine, citronnier, mélinier, la mélisse …

Les plantes odoriférantes séchées sont très efficaces, il faut frotter, avec les tiges et les feuilles, l’intérieur des pièges qui acquièrent l’odeur spécifique de la plante.

Il est possible également d’utiliser les produits chimiques odorants spécialement conçus pour attirer les essaims tels que les alcoolés ou les pommades.

3) L’emplacement est également très important, il faut placer la ruchette piège dans un endroit haut et fixe, fréquenté par les abeilles (dans le rucher, au alentours des colonies sauvages…)

Il faut également veiller à garder des pièges aux mêmes endroits chaque année et dans les endroits par où passent des essaims voyageurs en évitant les lieux fréquentés par les humains.

4) Veiller à assurer un endroit ombragé mais aussi bien éclairé, un champ d’envol bien dégagé, une entrée de piège orienté vers l’est et incliner le piège légèrement vers l’avant pour faciliter l’écoulement de l’eau, du toit et de celle qui risque de s’introduire dans le piège par l’entrée.

Toomedical
3 rue Edouard Manet / 77500 Chelles
Tél: 09.72.48.25.66
Hébergeur:Planethoster
© copyright RDS Apiculture 2019 | Tous droits réservés.