Le nourrissement des abeilles

Définition et motivations :
Le nourrissement des abeilles est l’action de fournir de la nourriture à une ruche, à fin de garantir une bonne récolte mais aussi pour prévenir la mort des abeilles pendant la saison dure.

Périodes de nourissement

Il est important de nourrir les abeilles tout au long de la saison dès qu’il y a des conditions métrologiques défavorables pour les abeilles, mais surtout au début de l’automne juste après la levée des hausses de miel pour assurer des réserves alimentaires suffisantes à la colonie.

Attention à ne pas nourrir les abeilles lorsqu’il n’est pas nécessaire ! Il ne faut nourrir les abeilles que si elles sont en manque de provision.

Le choix entre nourrissement liquide ou solide se fera en fonction de la période : le nourrissement solide compense le manque de réserves hivernales, alors que le nourrissement liquide stimule le développement de la population au printemps.

Nourrissement :  quelques conseils

Il n y a pas mieux que le nourissement naturel pour le bon développement de la colonie : placer les ruches dans un endroit entourés de fleurs diversifiées (pollen) et garder assez de (miel) pour les abeilles suite à la récolte.

Il ne faut jamais nourrir des ruches qui ont des hausses,

Types de nourissement

1) Le nourrisseur d’entrée permet de visualiser la prise de sirop et évite d’ouvrir la ruche mais ne dois pas être utilisé pour un nourrissement répété,

2) Le nourrisseur cadre permet un nourrissement idéal pour l’élevage des reines.

3) Le petit nourrisseur anglais en plastique est placé au-dessus du trou de couvre-cadres et convient aux petites quantités de nourrissement répétées.

4) Le nourrisseur couvre cadre permet de distribuer des quantités importantes de sirop ou de candi.

Les produits de nourrissement : avantages et inconvénients

Le miel :
+ Aliment énergétique par excellence

+ Favorable pour le bon développement de la colonie

+ risque de transmission de maladies (loques en particulier, par le biais des spores),

– risque de pillage,

– risque de cristallisation

– risque de fermentation, en particulier si on l’allonge d’eau et à plus forte raison si on utilise l’eau de lavage des opercules,

– son coût est plus élevé que les autres produits de nourrissement.

img_6925

Le sucre :

Le sucre qu’on trouve dans le commerce est composé presque exclusivement de saccharose. Il faut en fabriquer du sirop ou candy pour le nourissement des abeilles.

+ Facile à stocker et à digérer par les abeilles

– risque de cristallisation lorsque le sirop est trop concentré,

Les sirops présents dans les commerces:

Les sirops à base de sucres de betteraves ou de cannes et les sirops issus d’amidon de céréales (blé ,maïs) ou de pomme de terre présentent plusieurs avantages :

+ une consistance proche à celles du miel et une très forte concentration en sucres

+ ne cristalisent pas

+ ne provoquent pas de pillage

+ légèrement complémentés en protéines

min_500_rucher_036

Le pain de candi

Fabriqué à base de sucre et utilisé comme nourrissement solide hivernal. ne doit être utilisé qu’en hiver et pour apporter un complément en sucre aux abeilles, lorsque les réserves ne sont pas suffisantes à l’entrée de la saison froide.

 

Toomedical
3 rue Edouard Manet / 77500 Chelles
Tél: 09.72.48.25.66
Hébergeur:Planethoster
© copyright RDS Apiculture 2019 | Tous droits réservés.